top of page
  • Adeline

"Elles" : Sandra Nkaké bouleverse le Run ar Puñs


Soirée féminine au Run ar Puñs , ce 25 mars dernier avec Eva Hélia et Sandra Nkaké.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore ce lieu mythique, le Run Ar Puñs est une scène de musiques actuelles (SMAC) installée à Châteaulin (29), dans un ancien corps de ferme depuis 1978. Cette ambiance "roots" et cosy est si agréable les soirs d'hiver, l'occasion pour une centaine de bretons chanceux de découvrir des artistes confirmés ainsi que des émergents. Personnellement, j'affectionne cette scène locale pour sa programmation éclectique et son minimalisme qui font de chaque soirée musicale, un cadeau pour ses privilégiés !


Eva Hélia , connue en première partie de Suzane il y a quelques années, ouvrait ce soir là. Derrière son clavier elle nous présente ses nouveaux titres dont "Ligne 10" issus de son futur album. J'en suis bluffée !


Quels progrès , quel chemin parcouru tant dans la musique que dans l'aisance scénique ! Elle ose, va au contact des spectateurs, danse jusqu'à terminer son set allongée sur scène !


Je , Tu , Ils ... Nous sommes "Elles"


C'est accompagnée de ses deux fidèles musiciens Jî Drû à la flûte traversière et Paul Colomb au violoncelle, que Sandra Nkaké rentre en scène.

La voix chaude, le regard ultra magnétique, elle frappe fort dès le premier morceau. Ce soir, les femmes sont à l'honneur, son répertoire est constitué de chansons de femmes singulières qui l'ont inspirée.



A peine les premières notes entendues, l'intensité de sa voix et de son interprétation me bouleversent de suite. J'entends de suite l'urgence de ses mots, ses propos, nous allons être secoués ce soir, pour la bonne cause.


Niveau set list nous avons des reprises de grandes artistes comme Lhasa de Sela et son fameux"Love came here", Tracy Chapman, Joni Mitchell, Björk ou encore Nina Simone avec "Black Is The Color Of My True Love's Hair", rien que ça ! Les arrangements sont dingues !



Militante de l'amour, de la douceur, pour "Elles", par ces temps troublés, elle prendra aussi la parole pour parler du contexte social ambiant.


C'est par son corps, que son engagement total pour la cause féminine, transpire, je découvre une humaniste, une vraie !




Ce set acoustique est ponctué d'harmonies vocales et de plages instrumentales divines ! On sera à plusieurs reprises emportés pour jouer les choristes!


Elle prendra aussi sa guitare pour égrainer quelques arpèges, s'y balader légèrement...



Percutante, saisissant son bâton de pluie, elle hypnotise le public tant par sa voix et ses mots. Je ressens derrière sa belle carapace, la fragilité de cette femme, artiste dont les cicatrices donnent du relief à son spectacle !



Intense final avec Emily Loizeau "Fais battre ton tambour" !

Une chose est sûre, ce spectacle est l'un des plus forts que j'ai pu voir depuis quelques années. Cette sororité fait un bien fou par les temps qui courent !


Un merci à ces femmes ...

"Ces femmes indépendantes, singulières, elles ont tracé une route, qui a planté en nous cette graine qui dit "J'ai le droit d'être ce que je suis, bancale, particulière, particulier..."


Merci Sandra, Jî Drû et Paul ! Merci le Run !



SCARS, son nouvel album, prend son envol ces dernières semaines. Nous aurons l'occasion d'en savoir plus dans le futur FilZik Mag à paraître dès le 1er juillet !!!


Plus d'infos :






Comentários


bottom of page