top of page
  • Adeline

Coeur de Pirate fait chavirer l'Avel Vor



Venue du grand nord pour le plus grand plaisir des bretons du bout du monde, Coeur de Pirate avait proposé un set lumineux à l’Avel Vor, à Plougastel Daoulas, fin 2022.

Retours en images sur cette belle soirée !


C’est le groupe OLOR qui a ouvert la soirée avec leur univers pop électro onirique. Un grand bonheur de retrouver ce duo dont la musique progresse au fil du temps. Les titres issus de Perce-Neige, leur dernier EP sont si délicats, je me régale avec les « Eaux vives », « Lunaisons » ou encore « Sanctuaire ».



La voix d’Agathe, sa guitare mixées avec les claviers et sons électro de Simon nous emportent dans une autre dimension : magique !!

Après ces doux instants, c’est au tour de Béatrice Martin aka Coeur de Pirate de rentrer en scène. Entourée de ses musiciens et installée au piano, elle débute fort avec « C'était salement romantique », dont la sublime partie instrumentale plante le décor, ce sera authentique ce soir !


La chanteuse a l’accent québécois très agréable, dévoilera ses mélodies addictives telles que « On s’aimera toujours », « Pour un infidèle » remixés sur un flow plus pêchu, ça envoie !


La musique a une grande place dans ce spectacle, les cordes associées au piano subliment les chansons de l’artiste. Quel plaisir d’entendre jouer en live cet orchestre !



Que j’aime ses notes et sa voix voilée, elle a le don de nous faire voyager. Entre les plus anciens titres comme « Dans la nuit » et les plus récents comme « Tu peux crever là-bas », « Dans l’obscurité »…

Une partie reprises a ravi les bretons avec « Foule sentimentale » et ma madeleine de Proust « Mistral gagnant », en piano-voix, deux titres qui lui vont comme un gant, surtout le second pour la jeune maman !



Vient mon titre préféré « Crier tout bas », grosse émotion dès les premières notes de ce très beau morceau.

Et si la terre est sombre, et si la pluie te noie

Raconte-moi, qu'on puisse trembler ensemble

Et si le jour n'vient pas, dans la nuit des perdus

Raconte-moi, qu'on puisse crier tout bas

Crier tout bas

J'ai voulu calmer ton souffle qui s'étouffait

Des courses vers le vide, ton rire qui soupirait

Si tu mets le cap vers des eaux restant troubles

Je serai le phare qui te guidera toujours

Mais quand les saisons attendront ton retour

Ce sera le vent qui portera secours



Et si la terre est sombre, et si la pluie te noie

Raconte-moi, qu'on puisse trembler ensemble

Et si le jour n'vient pas, dans la nuit des perdus

Raconte-moi, qu'on puisse crier tout bas

Crier tout bas


Un interlude prendra le relai de ce très beau moment avant « Place de la République » … un cadeau !



Pour la fin du concert, « Adieu » à la guitare et quelques confidences sur une balade faite au bord de la mer !



Changement de rythme avec « Oublie moi », « Golden Baby » et le très attendu « Comme des enfants » repris en choeur par les spectateurs !

Une chose est sûre qu’il soit de pirate ou de matelot à Brest, le coeur battait fort !



Plus d’infos :

Olor :


Coeur de pirate :


Facebook :


Instagram :

コメント


bottom of page