• Marie-Hélène

Ballaké Sissoko - A Touma


Après son très bel album “Djourou” sur lequel il avait collaboré avec de nombreux artistes de divers horizons, Ballaké Sissoko revient avec “A Touma”, qui vient de sortir au Label NØ FØRMAT!.


Cet album, c’est 39 minutes d’un magnifique tête à tête entre Ballaké et sa kora. L’intimité de l’enregistrement à la chapelle Sainte-Apolline (en Belgique) offre un voyage d’une rare beauté. Ballaké Sissoko ne fait pas que jouer de la kora, il dialogue avec elle et la fait chanter de la plus belle des manières. Ils sont à la fois deux et un.



Parmi les huit titres, on retrouve “Demba Kunda” et “Mande Tabolo” qui étaient déjà présents dans l’album précédent. Durant toute l’écoute, on se laisse complètement transporter par la pureté de l’interprétation de chaque morceau. Je ne saurais expliquer pourquoi, mais si je devais citer un seul titre, ça serait le premier “Nan Sira Madi”. Il a quelque chose d’envoutant. Arrivé au bout de ses 6min34, on n’a qu’une seule envie, continuer d’écouter tout le reste de l'album.