top of page
  • Adeline

Aziliz Manrow, retour aux sources, à l'Ellipse


Originaire de Möelan-sur-Mer dans le Finistère, Aziliz Manrow, foule les scènes de toute la France depuis plus de vingt ans. Après la pandémie, elle a effectué un virage à 180 degrés et est revenue au pays ! C'était donc une évidence pour la chanteuse de présenter ses nouveaux titres dans la ville qui l'a vue grandir, samedi 2 mars dernier. Nous avons eu le bonheur de découvrir son nouveau spectacle à L'Ellipse, le premier concert de sa tournée, en sortie de résidence !



Dans le cadre du festival de la Parole poétique Sémaphore, la première partie était assurée par Bruno Geneste et Paul Sanda qui rendaient hommage à Arthur Rimbaud, en compagnie des musiciens Loran Ran et Timothy Durand. Une immersion rock poétique qui a plu aux spectateurs attentifs.



Les musiciens John Sainturat (guitare), Nicolas Feuger (basse), Marc Limballe (batterie) et Liza Murcia (violon), s'installent. Les premières notes d' "Emotion", son nouveau single résonnent dans la salle, les frissons sont au rendez-vous !

Aziliz Manrow rentre en scène, magnifiquement coiffée, vêtue d'une sublime robe blanche brodée, telle une mariée mais, détrompez-vous ! C'est plutôt la femme, qui plus est, bretonne, qui n'attend pas son prince ! Son côté militant et engagée est de suite posé (rires). Plus de 200 chanceux agitent des bâtons lumineux à celle qui brille encore plus fort ce soir !

La mélodie pop folk celtique de ce morceau séduit directement ces bretons qui applaudissent chaleureusement le groupe !



La setlist est constituée en majeure partie de titres de son premier album Earth, mais nous aurons la primeur d'entendre quatre nouveaux titres ce soir. Après une douce "Petite valse bretonne", la breizhfolkeuse, guitare à la main, entonne l'entêtant "What a fool" pour se lâcher sur "Animal fou" !


Femme engagée, c'est avec conviction qu'Aziliz rendra hommage aux femmes fortes qui l'entourent et l'inspirent, ses "Amazones" !



Instant bouleversant lors de la découverte de "Dragonfly" (Libellule ndlr). Un titre écrit en hommage à sa tante Weza, partie trop tôt. La délicatesse de ce texte ainsi que sa musique me touchent beaucoup !


On continue sur l'un de mes titres préférés de son répertoire, "Les mains froides", une ballade évoquant l'exil, le déracinement de ceux et celles qui ont dû fuir leur pays.



Changement de tenue pour Aziliz, plutôt rapide pour celle qui a été formée aux comédies musicales ! Elle optera pour un tailleur coloré pour nous faire chanter et bouger sur des titres plus pop comme "No regrets", "Ephémère" et le puissant "Get out". Un moment idéal pour faire gronder les guitares et la batterie !



Soirée poétique oblige, l'artiste prendra quelques minutes pour réciter "Soleil et Chair" poème de Rimbaud accompagnée par son guitariste et sa violoniste. Belle perf' !



Moment de douceur avec la petite pépite du set, "We were born", ce morceau que j'affectionne depuis le début et que j'ai plaisir à réécouter à chaque concert ! La partie violon est encore plus émouvante avec Liza, qui sublime le titre avec grâce.


Partons ensuite à la découverte de "Jealousy", un nouveau titre très pop rock, aux couleurs un peu 90'! Le flow rapide du morceau est très très entrainant ! Ça groove sévère à Möelan !


Dernière disparition pour revenir vêtue d'une robe rouge, so folk' ! Un son de violon irlandais nous emporte dans un ailleurs, excellent moment magnétique et instrumental du set mené par la team de musiciens ! Nous voilà arrivé à "Fairy's Land", un titre aux accents celtes faisant penser à la pop de The Corrs !



Portée par le public et la complicité de ses fidèles compagnons de scène, Aziliz semble libérée, danse et sa voix est bien plus assurée qu'en début de set !


Séquence frissons avec "Chemin de Bretagne", qu'elle entamera a capella et sera ensuite rejoint par les musiciens qui, ajouteront chacun, un peu plus de beauté à cet hymne celtico-breton. On est tous conquis !


Enorme coup de coeur pour le nouveau titre en breton "Etrement" (Interdimensionnel ndlr) : un voyage entre le rêve et la réalité. Un poème personnel adapté par Anna Preden, artiste peintre et bretonnante engagée. Aussi à l'aise en anglais qu'en breton, Aziliz montre que sa langue de coeur a peu de secret pour sa voix ! Entre douceur celte et kicks de batterie, ce titre rythmé est un potentiel futur single très efficace !


Un beau final sur "Douar", le titre phare de son premier album, que les spectateurs demanderont nombreux !






Le coeur battant, les yeux brillants, nous sommes tous émus par cette belle soirée ! Un grand MERCI à Aziliz Manrow, ses musiciens, One Hot Minute Productions et la ville de Möelan-sur-Mer.


Plus d'infos sur :


Concert : Aziliz MANROW sera présente aux Fêtes Maritimes Brest 2024 le 13 juillet prochain



Le titre "Emotion" est disponible sur toutes les plateformes : https://baco.lnk.to/EMOTION et le nouvel album est prévu pour cet été 2024.



Kommentare


bottom of page